Émissions de CO2 et empreinte carbone

Si je n’avais qu’un seul graphique pour comprendre le problème de nos émissions de gaz à effet de serres ce serai la concentration de CO2 dans l’atmosphère (à voir ci-dessous ou sur Our World in Data). Je vous propose une mini explication.

Les concentrations atmosphériques de CO2 continuent d’augmenter par Our World in Data

800 000 ans d’histoire

Le graphique, ci-dessus👆représente les moyennes mondiales de CO2 dans l’atmosphère au cours de ces 800 000 dernières années, oui oui durant ces 800 000 dernières années avant notre ère…

Aujourd’hui le lien entre les températures mondiales et les concentrations de gaz à effet de serre – en particulier le CO2 – s’est vérifié tout au long de l’histoire de la Terre.

Par exemple, pendant la dernière période glaciaire, il y ~20 000ans, voir ci-dessous👇 (en jaune) avec ~200ppm de CO2 dans l’atmosphère nous avions 1km de glace au dessus de Londres et Berlin, et la Manche n’était qu’un fleuve car le niveau des océans était 120m plus bas qu’aujourd’hui.

Ça pic

Aujourd’hui nous explosons littéralement nos émissions. Si nous faisons un petit zoom sur nos 2 derniers siècles nos émissions ne font qu’augmenter, passant de 280ppm à 420ppm aujourd’hui. Cette augmentation n’a jamais été aussi brutale ni aussi important, depuis ces 800 000 dernières années. Ce pic de CO2 dans l’atmosphère ce traduit par l’augmentation des températures, représentées ici par ShowYourStripes. Nous estimons que nous avons déjà atteint +1,1°C.

Quelle sera notre planète d’ici quelques dizaines d’année ? Personne ne peut le prédire. Les gaz à effet de serres sont très stable dans l’air, et ne pourront être abordé par nos sols et océans que très très TRÈS lentement. Ce qui est certains, c’est que le climat de notre enfance ne reviendra pas avant des siècles. Nos enfants ne connaitront donc pas le climat de notre enfance, nos petits-enfants non plus, ni nos petits-petits-enfants…

Résoudre la crise climatique est le défi le plus important et le plus ambitieux que les Homo sapiens ont eu à affronter. La solution est pourtant si simple que même un enfant pourrait la comprendre. Il faut arrêter nos émissions de carbone.

Greta Thunberg

Alors que faire ?

Comprendre nos émissions, ou, comment en sommes-nous arrivés là ?

La solution de facilité est de vous proposer une vidéo explicative (1h30 de Jean-Marc Jancovici) pour faire le constat de ces émissions. L’autre solution plus collaborative et sympathique est celle d’un atelier de la Fresque du climat. Il y en a régulièrement, partout en France et dans le monde.

Comprendre mon impact, ou, que faire à mon échelle ?

En France, nous avons en moyenne une empreinte de 10 tonnes d’émission d’équivalent de CO2 par an et par personne. Pour être dans les accords de Paris, et limiter l’augmentation des température à 1,5°C ou 2°C, il faut passer à 2 tonnes soit 5 fois moins.

10 tonnes est un ordre de grandeur, une moyenne à retenir. Nos achats, nos déplacements, nos aliments ont nécessité du pétrole, du charbon… pour faire tourner les machines qui nous servent.

Tout comme l’eau cachée dans nos modes de consommation, un européen consomme réellement environ 6.000 litres d’eau par jour et non uniquement les 150 litres d’eau sortant de notre robinet.

Mais que veut dire « émission d’équivalent de CO2 » ?

Si vous ne savez pas ce que veut dire ces tonnes de carbone, un conseil, passer le test ci-dessous.


Pour dire les choses simplement, en moyenne, plus tu es riche et plus tu émets du CO2. Et si tu veux agir vite et maintenant, devient végétarien et laisse ta voiture au garage. Voici pour illustrer la répartition moyenne de l’empreinte carbone d’un français.

Comprendre les décisions collectives, ou, que devons faire ensemble ?

Si nous devons diviser par 5 nos émissions. Est-ce que cela signifie prendre 5 fois moins la voiture ? Manger 5 fois moins de protéines animale ? Gagner 5 fois moins d’argent ?

Les 3/4 de la solution n’est pas individuelle mais collective. Donc si tu agis comme un héros, tu n’auras réglé que 25% du problème. C’est ce que dit le rapport « Faire sa part ? » de Carbone 4 sur nos responsabilités face à l’urgence climatique.

Alors pour agir il est préférable de le décider ensemble car ce choix doit se faire à l’échelle de la société. C’est pourquoi la démocratie doit être plus ouverte, l’éducation et la pédagogie de ces enjeux doit être mieux soutenu et l’équilibre financier doit être corrélé au carbone, dit autrement qu’il puisse y avoir une meilleure répartissions des richesses pour le progrès de notre civilisation. Alors si tu demandes comment agir aujourd’hui et maintenant ? Demande toi plutôt, qu’est-ce qui te rend heureux ?